TAILLE DE FORMATION

Celle-ci est primordiale pour assurer l’avenir de l’arbre et éviter de nombreuses tailles sévères par la suite. Elle permet d’adapter le port de l’arbre aux contraintes qui l’entourent et facilite les entretiens futurs.

Ces tailles s’appliquent pour :

  • La formation de la tige
  • L’élévation de la couronne
  • La formation de la charpente en port naturel ou artificiel

Toutes ces tailles doivent se faire progressivement et lorsque l’arbre est encore jeune. Elles sont de loin préférables à des tailles sévères plus éloignées dans le temps mais toujours bien plus traumatisantes pour celui-ci.

TAILLE D’ENTRETIEN

De nombreux types de tailles existent dans cette catégorie. Chacune d’elles est spécifique et doit être adaptée à chaque essence d’arbre et à chaque situation.

  • L’entretien courant : taille des bois morts, des branches cassées, suppression des chicots et des gourmands.
  • L’entretien des formes artificielles : pour maintenir l’arbre dans un volume donné et sous la forme recherchée, nécessitant pour cela une taille annuelle.
  • La réduction de couronne : permet de réduire le volume du système aérien de l’arbre en l’affaiblissant un minimum grâce à une taille maitrisée.
  • La taille d’éclaircie : permet à la lumière de pénétrer dans le houppier et d’améliorer la résistance de l’arbre au vent sans toucher au volume et à la silhouette de celui-ci.
  • La taille sévère : celle-ci est appliquée si nécessaire mais reste à proscrire car influençant immédiatement sur les réserves de l’arbre les faisant diminuer de près de la moitié.